samedi 12 octobre 2013

Repentigny-Montréal

Après 3 semaines d'inactivité routière, il fallait que je me ressaisisse et reprenne l'entrainement. Quoi de mieux que de faire Repentigny-Montréal au soleil couchant? Moins glam que Québec-Montréal, mais je ne crois pas que mes nerfs en auraient supporté plus. Je vous écris et j'en tremble encore!

Que s'est-il passé?

Essentiellement rien sinon que j'ai fait ma plus longue distance à ce jour, que j'ai dépassé le 50 km/h en roulant à 70 km/h là où c'était permis (je tiens à le préciser et non, je n'ai pas fait d'autoroute) et que j'ai fini mon trajet à la noirceur. De beaux défis, n'est-ce pas?

Mais ce n'est pas tout! Ayant eu la confirmation qu'il n'était pas illégal (mais pas recommandé non plus) pour une apprentie telle que moi de rouler avec un passager enfant, j'ai fait tout ce trajet avec Miss L, 20 mois, derrière moi. Bien entendu, Zamoureux était là lui aussi histoire que je ne perde pas mes 4 pauvres petits points de démérite.

Comme je l'ai dit, tout s'est bien passé, mais je comprends maintenant pourquoi ce n'est pas recommandé de rouler avec des enfants pendant l'apprentissage. Miss L est bien charmante et gentille, mais entendre «Maman! Maman! Maman....» alors que mon seul but c'était de nous ramener sains et saufs à la maison, ce n'est nettement pas l'idéal. Mes nerfs en boule et mes mains moites peuvent en témoigner.

Reste que, malgré tout, nous sommes bel et bien parvenus jusqu'à notre domicile sans anicroche, ce qui, en soi, constitue une belle réussite.

Sur ce, maintenant que je n'ai plus à prendre le volant, je vais m'octroyer un petit verre de vin histoire de célébrer cette petite victoire sur la longue route de mon apprentissage!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire