mercredi 23 octobre 2013

L'histoire de M

M, c'est la gardienne de ma fille. Elle a à peu près le même âge que moi, quoique je ne lui ai jamais vraiment demandé.

M fais partie du clan des "pas de permis, mais comment ça se fait à ton âge!?!?!"

Lorsque j'ai entamé mon processus en mai dernier, j'en ai discuté avec M. C'est peut-être ça qui lui a donné la motivation nécessaire pour aller s'inscrire. Elle a commencé en juin dans une école de conduite différente de la mienne.

Le parcours de M est similaire au mien: Travailleuse autonome, elle dépend de son mari pour se déplacer (ou des ses 2 jambes). Avec les enfants qui grandissent, le besoin d'avoir son permis se fait de plus en plus grand.

Je parle ici de "besoin" car, à notre âge, ce n'est plus tant un désir qu'une nécessité.

Or, aujourd'hui c'était le grand jour pour M: son premier cours pratique. Je la sentais nerveuse ce matin. Sa voix, un brin paniqué m'a rappellé des souvenirs, tout comme sa menace de tout annuler. Le pire, c'est que je pouvais tellement la comprendre!

Mais au lieu de paniquer avec elle, je suis devenue étrangement calme et j'ai entamé de la rassurer. Après tout, si j'ai pu réussir le premier cours, elle le pouvait également. Je ne suis pas beaucoup plus avancée qu'elle, mais de l'encourager, ça m'a fait réaliser le chemin parcouru depuis le mois de mai. 

Quand je suis allée chercher ma fille à la garderie en fin de journée, M était déjà partie. J'ai eu une petite pensée pour elle, en espérant qu'elle ait pris son courage a 2 mains. Car, je ne le lui ai pas dit, mais je menace de tout lâcher a chaque nouvelle étape. Elle n'avait juste pas besoin de le savoir. Elle va s'en rendre compte assez vite.

Vivement demain qu'elle me raconte son aventure!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire