mardi 3 septembre 2013

Poule mouillée

Je suis une poule mouillée.

Dur constat, mais force est d'admettre que c'est vrai.

Sur quoi je me base pour poser une telle affirmation? Facile!

Si je sors de mon petit quadrilatère habituel de conduite, je panique. En fait, je refuse catégoriquement même de conduire en dehors de ces lignes imaginaires, de ces frontières que je me suis imposées.

Une vraie de vraie poule mouillée!

Par contre, je ne compte pas le rester. Après plusieurs jours à trembler, j'ai réservé du temps de Nissan demain après-midi... La poule va se sécher les plumes!

Mais juste de le dire, je ne me sens pas bien... Cot, cot, cot

1 commentaire:

  1. Après il va te rester à dire oui quand je te l'offre et que ce n'est pas planifié dans ton précieux agenda!!!

    RépondreSupprimer