mercredi 18 septembre 2013

Parallèlement

C'était ce soir. Il fallait que je passe par là un jour ou l'autre...

Comme toujours, une grande nervosité s'était emparée de moi au cours de la journée. C'est souvent le lot d'une première. Pour ajouter au défi pourquoi ne pas faire ça dans le noir! Dans le pire des cas, j'avais y aller au son! Voyez le tableau, n'est-ce pas?

Ça, c'était jusqu'à ce que l'instructeur me dise que personne n'avait manqué son stationnement en parallèle avec ses explications et qu'il avait une moyenne parfaite de 100%!!!

À ce moment précis, j'ai ravalé péniblement ma salive, j'ai démarré le véhicule, allumé les lumière et je me suis mise en route vers mon destin.

Il faut dire que, pour une apprentie, le stationnement en parallèle, c'est assez effrayant. Dans l'ordre des choses qui font peur, le parallèle est quelque part entre l'orage et les zombies... Je vous laisse imaginer!

Toutefois, et ça me coûte de l'admettre, les explications de l'instructeur étaient si claires et limpides que sa moyenne est demeurée intacte. 

Apres 5 stationnements réussis, je dois avouer que le parallèle a trouvé une meilleure place quelque part entre le patinage et le vélo: suffit de pratiquer car ce n'est pas si sorcier!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire