jeudi 5 septembre 2013

La poule a séché ses plumes (Partie 1)

Parfois, il arrive que les plans changent. C'est ce qui est arrivé hier.

Je croyais rincer le moteur de la Nissan à 40 km/heure. Erreur! Sans trop comprendre comment j'en étais arrivée là, je me suis retrouvée au volant de la van.

Remarquez que j'aime bien ma van (Zamoureux, prends bien note du déterminant possessif précédant le mot van). Elle offre un meilleur regard sur la route ce qui, dans mon cas, n'est pas négligeable.

Or, après plusieurs jours sans conduire, je pensais me promener tranquillement dans les petites rues de mon quadrilatère  bien aimé. Je ne sais pas quel fil s'est déconnecté dans mon cerveau, mais je me suis retrouvée sur un boulevard à 2 voies avec d'autres voitures et plein de piétons!

Est-il nécessaire de préciser que j'avais les mains moites, mais que j'y ai survécu?

J'ai malgré tout fini par tourner sur une petite rue tranquille histoire de faire diminuer mon rythme cardiaque.

C'est en montant gentiment une autre petite rue que l'impensable s'est produit: Je me suis engagée sur un boulevard à 3 voies!!! Une vraie folle! Après tout, on a qu'une vie a vivre alors autant la vivre à 50 km/h! C'est quand même quelque chose quand je vire "wild", n'est-ce pas?

À ce point, ai-je besoin de préciser que j'avais mal au cœur, que le sang ne se rendait plus dans les extrémités et que j'hyperventilais?

En vraie folle, j'ai même refait le trajet une 2ème fois!

J'avoue que j'étais pas mal fière. Mais, à ce moment-là, j'étais loin de me douter du défi qui m'attendais un peu plus tard ce jour-là...

À suivre... et enlevez-vous tout de suite l'autoroute de la tête!

1 commentaire:

  1. Rincer la Nissan!!! Très très drôle. Pfffff couper le punch de même.

    RépondreSupprimer