vendredi 28 juin 2013

Conduire sous la pluie

Ce matin, je me suis levée en me souvenant de ma promesse: Je devais reprendre l'entraînement après 1 semaine d'inactivité en tant que conductrice.

Tout allait bien jusqu'à ce que je regarde dehors: le déluge! Je pense même avoir vu l'arche de Noé passer! Bon j'exagère, mais il pleuvait! Le chapelet n'est utile a rien face à Mère Nature il faut croire.

J'ai donc pris sur moi! Après tout ce n'était qu'un peu d'eau!

Premier arrêt: l'école primaire pour aller chercher le bulletin de mes enfants. Ce n'est pas très loin mais avec une belle rue tout en courbe c'était assez pour me dérouiller.

Après, j'avais un peu de temps à tuer avant d'aller chez l'esthéticienne alors j'ai roulé et tourné dans le quartier.

Constat #1: Les essuie-glace ne sont pas si dérangeant que ça. Je devrais m'y faire!

Constat #2: Les gouttes d'eau dans les miroirs m'agacent au plus haut point. Comme le miroirs ne sont pas encore mes amis...

Et la grande question: Comment c'était?

Pas si pire que ça. Il faut dire que j'ai été chanceuse, il mouillassait juste un peu. J'ai fait patiner mes roues juste une fois, pas si mal au final.

Notez qu'au moment d'écrire ces lignes, il pleut a boire debout. Bien heureuse d'avoir déjà conduit!

J'ai toutefois reçu un défi sur Facebook de la part de ma mère: À l'aube d'un grand week-end de 3 jours, je dois prendre le volant pour au moins 30 minutes chaque jour.

Météomédia semble indiquer le retour du soleil: I'm in!

2 commentaires:

  1. Ça super bien été, elle a bien négocié ses virages et c'était le but d'aujourd'hui. Sur la bonne voie de la liberté !

    RépondreSupprimer
  2. Bravo!!!
    Tu vois, tu as pu prendre confiance - c'est bon!
    Après ça, on va t'ajouter des trucs avec la pluie... mouahahah (rire démoniaque)!

    RépondreSupprimer